L’audacieuse qui a fait voir de toutes les couleurs aux policiers togolais Featured

3721

Certains agents de la police nationale ont rencontré jeudi à Avedji (Lomé) un plus dur qu’eux. Faisant la rafle au carrefour Limousine, ces éléments de Yark Damehane sont tombés sur une jeune fille de défi qui a failli les amener à commettre une bavure policière.

Jeune à la fleur d’âge, teint clair, forme mince, taille d’à peine 1,50 m, Sonia, dans son accent ivoirien s’est véritablement montrée déterminée et impulsive quand elle a vu sa moto saisie.
En effet, arrêtée pour n’avoir pas porté de casque, demoiselle Sonia n’a eu aucune crainte d’affronter verbalement ses traqueurs.
D’une témérité inédite, elle ira réclamer à l’officier de lui délivrer un papier lui notifiant l’infraction commise.
Et comme si cela ne suffisait pas, elle dira aux agents de police des vérités que monsieur tout le monde a toujours révélé à leur sujet à voix basse.

“Vous n’êtes qu’une bande d’escrocs et de pilleurs qui ne savent rien d’autre que de racketter des pauvres citoyens en leur prenant de l’argent “, a-t-elle lâché.

Pire, ç’en est fallu de peu pour qu’elle tienne le col à l’officier quand un agent l’a traitée de pute et de sirène. Le spectacle déshonorant et humiliant a duré plus d’un quart d’heures et a attiré beaucoup de regards.
L’histoire connaît son épilogue quand un des plus courageux des policiers a décidé d’attraper la jeune demoiselle. C’est ainsi que Sonia a été embarquée manu-militari dans un véhicule pour un poste de police.

TogoBreakingNews.info

1 COMMENT

  1. Si j’tais la place des policiers elle devrait tre en garde vue jusqu’ ce qu’elle ne reconnaisse a faute .

LEAVE A REPLY