L’Association VEILLE ECONOMIQUE lève le voile sur l’exploitation massive et secrète de l’OR au Togo 07/04/2017

323

L’Association VEILLE ECONOMIQUE lève le voile sur l’exploitation massive et secrète de l’OR au Togo                                                                             07/04/2017
KOUMOU DODJI Thoma, Président de l’Association VEILLE ECONOMIQUE

Par K. Monzonla

La révélation est accablante et suscite la stupéfaction de bon nombre de togolais qui jusque-là ignore la présence même de l’OR dans leur sous-sol.

L’information a atterri comme une bombe à fragmentation à travers une publication de l’Association VEILLE ECONOMIQUE. Dans ce document révélateur, KOUMOU DODJI Thomas et son association dévoile l’existence de l’OR dans le sous-sol togolais, et soutient son exploitation et son exportation à l’extérieur du Togo par la société WAFEX, à l’abri des regards indiscrets.

Selon VEILLE ECONOMIQUE, 13 158 Kg d’OR brut ont été tiré du sous-sol togolais en 2013 pour un gain de 1 155 118 000 Francs cfa. En 2014, la quantité exploitée est passé à 20 582 Kg brut avec 13 834 Kg comme bénéfice à la société extractive WAFEX.

La production de l’OR au Togo est estimée à 8 123 000 000 francs cfa, une exploitation qui en terme de valeur, a progressé de 56,42% et a bondi de 603% sur les deux années couvertes par les enquêtes révélatrices de cette ténébreuse exploitation de l’OR par la société WAFEX, société dont les togolais ignorent l’identité du promoteur, son capital, le type d’activité déclaré et pratiqué…

Au vu des chiffres avancés par l’Association VEILLE ECONOMIQUE, il est donc clair que non seulement le Togo exploite de façon industrielle l’OR, mais aussi cette exploitation génère plusieurs milliards de francs cfa qui ne sont jamais déclarés au fisc togolais. La question que l’on se pose est de savoir la direction que prennent ces faramineuses sommes qui devraient normalement profiter aux populations togolaises en général et celle des zones d’exploitation en particulier.

Il y a quelques années, un ministre en charge des mines, acculé dans un entretien médiatique, a déclaré que l’OR existe en quantité infime au Togo mais seulement est exploité de façon artisanale. Déclaration qui se révèle finalement fausse.

Il est malheureux de constater une telle situation qui rime au pillage systématique des ressources du pays par une minorité non identifiée citée par Faure Gnassingbé au cours de l’une de ses rares adresses à l’endroit du peuple togolais.

Malgré la richesse de son sous-sol, le Togo est endetté de façon vertigineuse que ce soit à l’intérieur qu’à l’extérieur, alors qu’il y a juste un peu plus de deux ans, le pays a atteint le point d’achèvement de l’initiative PPTE, Pays Pauvre Très Endetté, assorti de l’effacement de ses dettes extérieures. Les populations togolaises sont miséreuses, mangent difficilement un repas par jour et n’arrivent pas à se soigner convenablement, le tout au cœur d’un MANDAT SOCIAL finalement cauchemardesque.

Avec cette révélation de l’Association VEILLE ECONOMIQUE, l’on attend de voir la réaction du gouvernement qui forcément va chercher à se défendre. Auquel cas, une enquête mérite d’être diligentée pour situer les responsabilités et traduire les auteurs de cette exploitation qui serait alors illégale devant les juridictions du pays pour répondre de leur acte.

Togo-Online.co.uk

LEAVE A REPLY