L’ANADEB poursuit la mobilisation pour une Lomé 'nickel'

243

Près de 7000 citoyens, femmes, hommes et jeunes mobilisés par les Communautés de Développement des Quartier (CDQ) ont mis au propre samedi les artères de la ville de Lomé. L’initiative est appuyée par l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB).

Cet appui continuel de l’ANADEB aux associations engagées pour le développement des quartiers vise à détecter et apporter des solutions aux problèmes des différentes localités. Il s’agit également pour l’ANADEB de faire de l’éducation civique un pari gagné. 

L’agence peut déjà commencer par se réjouir de ses conquêtes. De plus en plus, les citoyens loméens commencent par répondre à cette mobilisation « Togo Propre » motivée uniquement par soucis de bonne gestion de la chose publique.

Atikoumé Adjomayi, Avenou Batomé, Tokoin Novissi, Cassablanca, Bè Klikamé et Dossou-kopé, sont les quartiers rassemblés par le CDQ Kodomé. Près de 350 personnes sont mobilisées pour le samedi 25 février à en croire le président du CDQ Kodomé, Hilaire Saba.

Avec le CDQ Dogbeavou, la mobilisation n’est pas moindre. Egalement 7 quartiers ont été mobilisés pour la même cause.

“Nous sommes près de 500 personnes provenant de 7 quartiers que sont Tokoin-Tamé, Dogbleavou, Doumassesse, Gbonvié, Gbadago, Hanoukopé et Doulassame. Dans les quartiers les jeunes étaient assez réticents et grâce aux sensibilisations que nous organisons à part les travaux d’assainissement, le chiffre augmente”, s’est réjoui pour sa part Djafalo Guy, président CDQ Dogbeavou.

Cette autre opération de balayage des quartiers lancée depuis 2013 avec le soutien de l’ANADEB prend actuellement en compte 83 quartiers. Elle est à son troisième acte pour le compte de l’an 2017.

TogoBreakingNews.info

LEAVE A REPLY