L’agriculture va se transformer

182

Une mission technique de la Banque africaine de développement (BAD) a achevé vendredi une mission de plusieurs jours au Togo. Elle était chargée d’évaluer la faisabilité du lancement d’un programme de soutien aux agropoles.

Bonne nouvelle, l’institution pourra débuter son appui à la fin de l’année. Reste à en fixer les contours.

Avec sa stratégie baptisée ‘Nourrir l’Afrique’, la BAD entend investir 24 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années dans l’agriculture en Afrique. Et le soutien à ce secteur comprend le développement des agropoles pour bâtir une industrie de la transformation qui fait défaut aujourd’hui. 

La vision du gouvernement togolais est de passer d’une agriculture familiale de subsistance, à une agriculture commerciale.

L’idée est d’inciter le secteur privé à monter des unités de transformation au sein d’agropoles situées sur des réserves foncière proches des centres de production et des axes routiers majeurs.

Le création de technopoles agro-alimentaires est estimée à au moins 25 milliards de Fcfa par la BAD ; le recours à un partenariat public-privé est donc nécessaire.

L’agropole consiste à proposer sur un même lieu, toutes les conditions pour créer, développer et implanter les projets agroalimentaires : un incubateur et une pépinière d’entreprises, des bureaux et des unités de production modulables, l’accompagnement des entreprises, une plateforme technologique et un laboratoire d’analyses physico-chimiques

L’agriculture occupe plus de 70% de la population et contribue pour plus de 38% au PIB national.

Republic Of Togo

LEAVE A REPLY