L’Afrique apprend à se protéger

49

La 87e session ordinaire de la commission régionale de contrôle des assurances (CRCA) a débuté mercredi à Lomé. Elle est l’organe de régulation de la Conférence interafricaine des marchés d’assurance (CIMA).

Au programme de la rencontre, l’étude des demandes d’agrément, les plans de financements et les audits des plusieurs compagnies.

La CIMA regroupe 14 Etats africains membres de la zone franc dont le Togo.

Le marché de l’assurance est en plein essor en Afrique.

Selon les chiffres communiqués par le ministère de l’Economie et des Finances, les 12 compagnies actives au Togo ont réalisé en 2015 (dernier chiffre connu) un chiffre d’affaires de 48 milliards de Fcfa.

L’Afrique pèse pour 15 % de la population mondiale, mais à peine pour 1,5 % du marché global de l’assurance. Plusieurs facteurs plaident néanmoins pour un essor rapide du secteur : le dynamisme économique du continent, l’émergence de classes moyennes, le développement de nouveaux modes de distribution des produits… A condition notamment d’assurer la bonne gouvernance des sociétés d’assurance, le professionnalisme de leur personnel, l’adéquation des offres aux besoins locaux.

Reste aussi aux assureurs à se montrer plus pédagogues et meilleures communicants s’ils veulent améliorer leur image auprès des populations. 

Les compagnies faisant preuve d’une capacité d’innovation (produits et circuits de distribution nouveaux) se démarqueront certainement de leurs concurrents.

Republic Of Togo