L’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture contre la vindicte populaire au Togo

35

L’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture contre la vindicte populaire au TogoHier mardi 10 octobre, la communauté internationale a célébrée la journée mondiale contre la peine de mort. A l’occasion de cette célébration, l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT-Togo) a animé un débat sur le thème, « la pauvreté cause de la peine de mort et de la vindicte populaire ».

D’entrée de jeu, le secrétaire général de l’ACAT Togo a rappelé le caractère sacré de la vie, qui est reconnu par la déclaration universelle des droits de l’homme et la constitution togolaise. Selon lui, « au nom de cette sacralité, aucune décision de justice ne peut prévaloir sur la vie d’une personne ».

Dans sa présentation, le secrétaire a indiqué que, les inégalités sociales (pauvreté, non accès à l’éducation) peuvent être la cause d’une condamnation à la peine de mort. Abordant la question de la vindicte populaire, dont le phénomène résultant est le lynchage, l’ACAT-Togo estime que le phénomène est dû au manque de confiance des populations au système judiciaire. Et donc, des actions doivent être menées pour éradiquer ce phénomène qui gangrène la société.

A cet effet, l’Association recommande des sensibilisations des populations à la base avec l’aide des autorités publiques, des services de forces de l’ordre et de sécurité et les autorités judiciaires. Mais aussi, des audiences délocalisées sont encouragées pour amener les populations à corriger leur perception du dysfonctionnement de l’appareil judiciaire.

Rappelons que le Togo a abolit la peine de mort. Il est le 82ème État et le 12ème en Afrique à ratifier cette convention en décembre 2016 à l’Assemblée nationale.

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here