Lac Togo et lagunes : De la nécessité de sauvegarder l’écosystème

200

Les lacs et lagunes représentent une source de revenus et d’alimentation pour les populations riveraines. Ces populations, essentiellement composées de pêcheurs, n’ont pas de bonnes pratiques de pêche selon la Direction des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Hydraulique. Un coup dur à la pêche et aux produits halieutiques.

Le constat est que les pratiques de pêche prisées par les populations violent les réglementations en vigueur. Les moustiquaires ont supplanté aux filets. Dans d’autres cas, des pêcheurs s’obstinent à utiliser dans les lagunes des filets à mailles serrées.

Pour faire prendre conscience aux pêcheurs, la Direction des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Hydraulique sensibilise ceux de la région maritime.

Il s’agit de vulgariser le contenu du plan de revalorisation du système lagunaire élaboré depuis 2015 à la suite d’études, sur les actions à mener envers les pêcheurs, femmes fumeuses de poissons pour le renforcement des capacités des comités de surveillance du système lagunaire, afin d’intégrer le secteur pêche lagunaire à la vision 2030 de développement au Togo.

M E

Lomechrono.com

LEAVE A REPLY