La sécurité maritime a emporté la mendicité dans les rues de Lomé

354

L’entretien routier et autres réaménagements pour rendre la ville de Lomé attrayante durant la période du sommet sur la sécurité et la sureté maritimes a emporté les mendiants de la ville.

Pendant un bon bout de temps, les usagers de la route n’auront plus à souffrir des interminables salutations intéressées aux grands carrefours de Lomé. La pauvreté, la délinquance et la maladie ne devraient pas être perçus, du moins par ces milliers d’étrangers que le Togo accueillera du 10 au 15 octobre prochains.

Au carrefour 3K (l’un des grands carrefours de Lomé), des mendiants passaient de longues heures à quémander. Mais depuis la fin de la semaine dernière, tous ont disparus comme sous le coup d’une baguette magique.

Le plus réputé est un jeune homme mal formé de petite taille qui a fait de cet endroit son palais et qui s’est acheté quelques mois plutôt une natte. Il y est toujours assis le matin et couché à la nuit tombée. Son “activité” tourne ainsi au ralenti comme la plupart des jeunes vendeurs à la sauvette.

M E

Lomechrono.com