La phrase « En aucun cas, nul ne peut faire plus de deux mandats » manque dans la proposition de loi du gouvernement

146

Le projet de loi adopté en Conseil des ministres par le gouvernement le 5 septembre dernier, portant révision constitutionnelle, est arrivé à l’Assemblée nationale ce matin.

Ce projet de loi prend en compte la limitation des mandats présidentiels à deux et le mode de scrutin à deux tours.

Le couac dans ce projet, c’est que dans le texte du gouvernement, il manque la phrase : « En aucun cas, nul ne peut faire plus de deux mandats ». C’est d’ailleurs cette mention qui divise pouvoir et opposition.

L’opposition tient à ce que cette courte phrase soit mis dans le texte. Ce que refuse le pouvoir. Arriveront-ils à s’entendre demain ?

A suivre.

I.K

Source : www.icilome.com