La mobilisation des recettes domestiques est une nécessité

72

Quelles actions pour une administration fiscale efficace ? Vaste question qui est débattue depuis lundi à Lomé lors du colloque organisé par le Centre de rencontres d’études des dirigeants des administrations fiscales (CREDAF).

Lors de l’ouverture des travaux, le ministre de la Planification, Kossi Assimaïdou, a rappelé qu’en ces temps de crise économique internationale généralisée et de rareté de ressources externes, la mobilisation des recettes domestiques constituait une priorité pour tout Etat soucieux de financer son développement. 

M. Assimaïdou a admis que les ressources intérieures devaient devenir la seule source pérenne capable d’accompagner les pays africains vers une croissance durable. 

Les participants vont évoquer un renforcement de la coopération des administrations fiscales dans des domaines comme le contrôle fiscal, le renforcement des procédures d’enquêtes et de recoupements, l’échange d’informations, l’identification du contribuable, le commerce électronique et le foncier, niche fiscale non négligeable.

Kossi Assimaïdou n’a pas manqué de présenter la réforme opérée par le Togo avec la création de l’Office togolais des recettes (OTR), fusion de la douane et des impôts.

Le CREDAF est une association francophone non gouvernementale qui regroupe les hauts responsables des administrations fiscales de 30 pays d’expression française situés sur les 4 continents.

Republic Of Togo

LEAVE A REPLY