La marque Dove épinglée pour une publicité raciste après une confusion

23

Une femme noire qui devient comme par magie blanche en utilisant un gel douche de la marque Dove. Il n’en fallait pas plus pour enflammer le net. Diffusée vendredi dernier sur la page Facebook américaine de la marque, la publicité a immédiatement suscité de vives critiques de la part des utilisateurs de la marque et des internautes en général. Sauf que la vidéo ayant rapidement été retirée, peu de gens ont pu la voir et la confusion du jugement a été entretenue par le photomontage d’une internaute américaine…

La marque (qui appartient au groupe Unilever) a tenu à s’excuser publiquement par l’intermédiaire de leur compte Twitter, bien qu’elle ne soit pas réellement en tort. « Une image que nous avons récemment posté sur Facebook a raté son objectif de correctement représenter les femmes de couleur. Nous regrettons profondément l’offense que cela a pu causer ». Dove a aussi vu la cote d’Unilever légèrement décroitre en Bourse et depuis ce weekend, un appel au boycott, par l’intermédiaire du #BoycottDove, circule sans arrêt sur les réseaux sociaux.

Une confusion à cause d’un photomontage

Divisée en deux parties, la publicité montre en haut une femme noire qui s’apprête à enlever son t-shirt et en bas une femme blanche qui enlève le t-shirt porté par la femme noire, dévoilant un t-shirt blanc en dessous. Devant elle : un flacon de savon liquide Dove. Le scandale est né : la marque sous entendrait que la femme noire est sale. Mais il paraitrait que ce montage n’est pas une publicité de Dove, mais une vidéo de trois secondes postée sur Facebook montrant trois femmes, l’une noire, l’une rousse, la dernière brune à la peau mate, qui retirent leur t-shirt une à une (avec un t-shirt de la couleur de la peau de chacune). Le message était plutôt : « qui que vous soyez, d’où vous venez, Dove vous convient ». Et ces images devaient tourner en boucle pour au final ne plus voir l’ordre. Seul problème qui a poussé à la polémique : la vidéo démarre avec la femme noire, et une lecture rapide laisse penser qu’elle se transforme en femme blanche après avoir appliqué le savon sur elle.

La version visant à traiter la marque Dove de marque raciste en a étonné plus d’un, puisque Dove se positionne en chef de file du mouvement « body positive », en faisant régulièrement apparaître dans ses campagnes des femmes de la vie de tous les jours et de toutes les couleurs, bien loin des critères de beauté surréalistes imposés par la société actuelle.

Une marque déjà accusée à tort

Ce n’est malheureusement pas la première fois que la marque s’illustre dans ce genre de situation, et c’est pour cela qu’elle a publié un mea culpa, effrayée par les mauvaises interprétations, bien que l’intention de sa publicité n’était pas d’être raciste.

Sur une autre de leurs publicités diffusée en 2011, nous pouvions voir trois femmes, toutes de couleurs de peau différentes. Une femme noire se tenait sur la gauche juste devant un panneau « before » (qui illustrait une peau sèche et déshydratée) et une femme blanche se tenait à droite, devant un panneau « after » (qui illustrait quant à lui une peau bien hydratée grâce aux produits Dove). Si le but escompté n’était pas de dénigrer la femme de couleur, force est de constater que la publicité aurait pu être mieux pensée.

Source : www.camerounweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here