La manifestation spontanée devant la CENI ce lundi à Lomé, aurait fait une victime

431

La manifestation spontanée devant la CENI ce lundi à Lomé, aurait fait une victimeCe jeune garçon faisait partie des manifestants dispersés à coup de gaz lacrymogène par les forces de l’ordre et de sécurité hier lundi devant les locaux de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Selon les informations, ce jeune serait tombé dans les pommes après avoir respiré une bonne quantité de l’odeur des grenades lacrymogènes lancées par les forces de l’ordre pour disperser la foule réunie spontanément devant la CENI. Ces togolais s’étaient retrouvés pour dire non à la nouvelle composition de la CENI et au référendum.

« Il n’arrivait plus à respirer à cause du gaz et si nous l’avons abandonné sur les lieux, il allait mourir », a confié un manifestant. Et à un autre manifestant de lancer, « ce régime partira de gré ou de force. Nous n’avons plus le droit de nous exprimer dans ce pays ».

Encore une autre victime de la restriction de la liberté d’expression au Togo.

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here