La Lct interpelle Yark Damehame sur ses agents indélicats

134

C’est vraiment désolant que ceux qui sont censés faire régner la loi la violent sans s’en inquiéter. Il est malheureux de constater que les agents des forces de l’ordre et de sécurité, intransigeants quant aux sanctions sur des dérapages sur des routes, sont les premiers à enfreindre la loi.

Ces actes répétitifs écœurent Emmanuel Sogadji de la Ligue des Consommateurs du Togo (Lct). Des agents de sécurité avec des motos sans plaque ni casques, dans des voitures sans ceinture de sécurité et qui utilisent le téléphone au volant, sont légion sur nos routes.

Le fait qui a attiré Emmanuel Sogadji est que ces « agents aussitôt qu’ils garent leurs engins non immatriculés commencent à arrêter ceux qui n’ont pas de plaques », a-t-il révélé.

Et de rappeler : « Dans un pays que nous voulons démocratique avec le respect de la loi, de la rigueur, il faut que tout le monde soit soumis à cette loi et que çe ne soit pas uniquement les populations qui la subissent. Ils font tout ce qu’ils nous interdisent de faire. Arrêtés, ils prétendent être des forces de l’ordre et associent leurs camarades et collègues ».

Il lance un appel au ministère en charge de la Sécurité afin d’amener ces agents à revoir leur attitude peu orthodoxe. “C’est un autre problème auquel le ministre de la Sécurité Yark Damehame doit trouver des solutions”, a souhaité Emmanuel Sogadji.

M E

Lomechrono.com