La Fondation Pax Africana soutient Kossi Agassa

103

Après la défaite du Togo à la CAN contre le Maroc (1-3) certains pseudo-supporters ont tenté de s’en prendre à la maison du gardien Kossi Agassa qu’ils accusent de n’avoir pas été à la hauteur. La Fondation Pax Africana s’en indigne et condamne cette tentative.

Selon cette organisation créée par l’ancien Premier ministre Edem Kodjo, ceux qui ont voulu saccagé la maison de Kossi Agassa sise à Adakpamé doivent répondre de leurs actes.

« Trait d’union, accélérateur de fraternité entre les peuples du monde, le football est et demeure avant tout un jeu universel dont l’atout premier est de paver la voie à la symbiose, l’osmose et la cordialité entre diverses populations de la planète, fanatiques ou non du sport le plus populaire du monde », souligne Pax Africana.

Pour Pax Africana, les rendements d’un joueur, quels qu’ils soient ne doivent pas être une raison pour un supporter de s’en prendre à ce dernier. « Même lorsque des intérêts nationaux sont en jeu, aucun supporter digne de ce nom ne peut oblitérer la prestation et la fidélité à une sélection, durant près de deux décennies, d’un joueur par ses rendements le temps d’un match dans une haute compétition », rappelle-t-elle.

Et d’ajouter : « Au Togo, en Afrique comme partout ailleurs sur la planète, la pratique du football amateur ou professionnel doit demeurer un moment de fête sportive, de chaleureuses retrouvailles, de raffermissement de liens sociaux ou encore de créations d’opportunités d’emploi…».

A.H.

icilome.com