La diplomatie togolaise s'engage pour un travail bien fait

82

Au ministère togolais des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine, les employés renouent avec la commémoration de la fête du travail. Après deux ans sans célébration, les agents de ce département réunis ce 1er mai, autour de Abra Afetse-Tay, la secrétaire Générale du ministère et de Geneviève Télou, la Directrice de cabinet, ont observé dignement cette fête.

En effet, pendant deux années consécutives, les employés du ministère des affaires étrangères n’ont pas observé la fête du 1er mai, fête pourtant chère et symbolique pour les travailleurs. Cette année, tout le personnel uni avec le ministre Robert Dussey a décidé de célébrer le 1er mai.
A l’occasion, le personnel a exprimé sa gratitude au Professeur Dussey pour les dispositions prises pour améliorer le cadre de travail et s’engage à toujours remplir son devoir de travail bien fait.
Représenté par Steve Bodjona, le Directeur des togolais de l’extérieur, le personnel du ministère des affaires étrangères a adressé plusieurs doléances à l’autorité.

Ces demandes contenues dans un document portent notamment sur la création d’un fonds d’entraide et de solidarité du personnel du ministère des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine; l’institutionnalisation de la journée du diplomate togolais qui consistera à la création d’un cadre d’échanges et de réflexions dédié à la diplomatie togolaise; la mise sur pied d’un comité interministériel chargé de régler les différends récurrents entre diplomate et payeurs au sein des missions diplomatiques; l’adoption du statut particulier des agents du ministère des affaires étrangères du Togo; la révision du texte portant fixation des indemnités de résidence en poste; l’augmentation du parc automobile; la fourniture du matériel de travail; le renforcement de l’accessibilité à l’internet; la dotation des agents de bureaux décents et bien équipés; la dotation du 13e mois.

Intervenant à la suite du personnel, Abra Afetse-Tay, la secrétaire Générale du ministère a invité les agents à sortir du format classique de la célébration du 1er mai avec la présentation des doléances. Pour elle, le 1er mai doit être également l’occasion de se remettre en cause par rapport à la qualité du travail fourni.

« Nous devons en nous-mêmes prendre conscience des efforts qui sont faits mais aussi de voir comment changer de mentalité et accompagner les autorités et travailler avec plus d’ardeur et de responsabilité. C’est à travers nos efforts que nous arriverons à relever les défis. Nous devons remplir notre part du contrat… », a indiqué Mme Afetse-Tay.

TogoBreakingNews.info