La communication au pire de son état en fin d’année

140

En décembre, les réseaux de communication ont été trop sollicités dans le pays. Il n’en faut pas plus pour paralyser la communication, d’autant plus qu’en temps normal, les opérateurs de téléphonie mobile surtout ont du mal à fournir une bonne prestation.

Le 24 Décembre et encore le 31, il est quasi impossible de passer un appel. Ce genre de désagrément tend à devenir une règle pendant les grand moments de l’année, périodes dans lesquels les uns et les autres sollicitent le plus les réseaux, soit s’enquérir des nouvelles de leurs proches, ou encore leur envoyer des pécunes à travers les services de transfert mobile.

Pourtant, ce sont les moments de prédilections pour de « maigres » bonus de « fidélités » aux consommateurs, toujours selon l’habitude des opérateurs de téléphonie mobile.

Cadeaux empoisonnés ou chèques sans provisions, difficile de qualifier ces bonus sur recharges au moment précis où, recharger son compte, est un parcours de combattant.

Alors que la ministre des Postes et de l’Economie Numérique parle d’un marché petit pour l’installation d’un 3ème opérateur de téléphonie mobile pour un taux de pénétration de 60%. Et pourtant, les installations actuelles ne sont pas à la hauteur de la demande, vue les perturbations du réseau !

A. Lemou

icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here