La CEB perd son monopole

321

Les députés ont adopté vendredi à l’unanimité la loi autorisant la ratification de l’accord international Bénino-togolais de l’électrification.

La Communauté Électrique du Bénin (CEB), société commune aux deux pays, perd son monopole, ce qui ouvre la voie à la concurrence.

La CEB pourra toutefois continuer à importer de l’électricité et à exploiter ses propres sources de production et de transport.

‘Le manque d’efficacité et de résultats de la CEB nous a conduit à cette évolution’, a expliqué Ably Bidamon, le ministre des Mines et de l’Energie.

La CEET sera bientôt en mesure d’acheter son électricité au plus offrant. 

Republic Of Togo