La BOAD  octroie deux nouveaux prêts d’un montant global de 10 milliards de FCFA à l’Etat togolais

317

(BOAD) – Messieurs Christian ADOVELANDE, Président de la Banque ouest- africaine de développement (BOAD), et Adji Otèth AYASSOR, Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie, des Finances et de la Planification du Développement de la République togolaise, ont signé deux accords de prêts d’un montant global de 10 milliards de FCFA. Ces accords sont relatifs d’une part, au projet d’implantation du Centre d’Enfouissement Technique (CET) des déchets solides de la ville de Lomé et, d’autre part, à la phase consolidation du Projet d’Aménagement et de Réhabilitation des Terres Agricoles dans la zone de Mission-Tové (PARTAM).

S’agissant du CET, la BOAD contribuera à sa réalisation à travers un prêt de 6 milliards de FCFA, aux côtés de l’Etat togolais, de l’Agence Française de Développement et de l’Union Européenne. Prévu sur une superficie de 192 ha, le Centre produira un impact direct sur la qualité de vie des populations, à travers la gestion optimale et adéquate des déchets solides de la ville de Lomé, avec des méthodes modernes. Le site, dont l’installation prendra en compte les aspects environnementaux et sociaux, devrait accueillir 300 000 tonnes de déchets par an dans l’agglomération de Lomé selon les normes internationales, pour une période minimale de 20 ans.

Concernant la phase de consolidation du PARTAM, la BOAD met à la disposition du Togo des ressources d’un montant de 4 milliards de FCFA. Il convient de rappeler que l’institution avait participé, à hauteur de 8 milliards de FCFA, au financement de la première phase, dont le coût global s’élevait à 14, 7 milliards de FCFA. La phase de consolidation du PARTAM permettra de sécuriser les investissements, de pérenniser les ouvrages en cours d’exécution et d’optimiser la gestion des infrastructures.

Ces concours portent à 500,74 milliards de FCFA, le montant global des engagements cumulés de la BOAD au Togo, tous secteurs confondus.

logo boad

Agence Ecofin

LEAVE A REPLY