Komi Sélom Klassou : « La décentralisation n’est pas une tente dressée pour le soleil »

89
Komi Sélom Klassou : « La décentralisation n’est pas une tente dressée pour le soleil »

Créé en janvier dernier par décret présidentiel, le Conseil national de suivi de la décentralisation (CNSD) est entré ce mardi dans sa phase opérationnelle avec une première réunion.

Placée sous le thème : « échanges sur le processus de la décentralisation », cette rencontre a été ouverte à l’hôtel Sarakawa par le Premier ministre, Komi Sélom Klassou.

Le chef du gouvernement a dès l’entame de cette première réunion du CNSD rappelé les principes de la décentralisation. Elle « n’est pas, ne peut être et ne saurait être une tente dressée pour le soleil », a-t-il soutenu.

« Modèle d’administration le plus apte et le plus efficace pour lutter contre la pauvreté, la décentralisation permet aux populations de choisir démocratiquement leurs élites dirigeantes, offre aux populations l’opportunité de d’opérer le choix de leur modèle et de définir leurs priorités de développement », a-t-il souligné.

C’est aussi, selon lui, un système de gouvernance qui recommande l’implication des citoyens dans la gestion des affaires de la cité à la base et du changement des mentalités au regard des stratégies de développement qu’elle induit.

Au Togo, a-t-il poursuivi, les défis de la décentralisation ont pour noms le renforcement de la démocratie participative et représentative, le transfert de compétences et des ressources et de leur gestion. « Pour combler les attentes, il faut doter les collectivités territoriales de moyens pour la gestion efficiente de leur territoire, renforcer les capacités financières des collectivités et mettre en place un mécanisme de financement », a-t-il proposé.

A cette rencontre, sont présents les membres du gouvernement, les acteurs politiques, les chefs traditionnels et les membres de la société civile qui composent ce conseil créé pour fixer les orientations pour la mise en œuvre de la décentralisation et veiller à leur cohérence avec les autres politiques sectorielles.

Source : www.icilome.com

LEAVE A REPLY