Kerry : ‘Sauver les océans est une nécessité absolue’

168

La 3e conférence internationale ‘Our Ocean’ s’est achevée vendredi à Washington. 

Pour protéger le climat, il faut aussi protéger l’océan, a rappelé le secrétaire d’Etat américain John Kerry, à l’origine de ce projet. A la clôture des travaux, il a annoncé la création de 40 aires marines protégées, dont l’une entre les Etats-Unis et le Canada.

Le ministre des Affaires étrangères Robert Dussey qui assistait aux travaux s’est félicité de la prise en compte de l’océan dans les négociations internationales sur le climat. D’autant que pour le chef de la diplomatie togolaise, l’espace marin, notamment en Afrique, constitue une aire de développement économique.

L’économie bleue sera d’ailleurs l’un des thèmes du prochain sommet de Lomé sur la sécurité maritime.

‘Sauver les océans n’est pas une option ou une priorité, mais une nécessité absolue, a martelé M. Kerry.

Robert Dussey et Catherine Novelli

Il a, en outre, indiqué que la pollution et l’acidification sont liées à l’apparition d’environ 500 zones mortes dans les mers et les océans (zones dans lesquelles la teneur en oxygène est trop faible pour assurer la survie de la faune et de la flore marine), avertissant, que la pêche illégale, non déclarée et non réglementée, nuit à l’environnement marin, à l’emploi et à la sécurité alimentaire mondiale. 

Les prochaines éditions de ‘Our Ocean’ auront lieu à Malte, à Bali et en Norvège.

En marge des travaux, Robert Dussey s’est entretenu avec Catherine Novelli, la sous-secrétaire d’État US pour la Croissance économique, l’Energie, et l’Environnement, et avec Heraldo Munoz, le ministre chilien des Affaires étrangères.

Republic Of Togo