Kégué : L’interception d’un véhicule de contrebandiers tourne au vinaigre

1850

L’interception d’un véhicule d’essence de contrebande par les forces de l’ordre dans l’après-midi du mardi dans le quartier de Kégué (Lomé), a engendré une vive altercation entre les agents et la population.

Point n’est besoin de le rappeler. Les forces de l’ordre et les contrebandiers ont toujours été à couteaux tirés. Selon les informations, la tension a été vive hier à Kégué.

Les témoins indiquent que la population n’a pas digéré l’interception du véhicule des contrebandiers. Elles ont alors bloqué le passage au véhicule des forces de l’ordre en brûlant des pneus.

« Les soldats ont arrêté une voiture d’essence de contrebande. Mais les gens exigeaient que les contrebandiers soient relâchés. Or, les soldats aussi ne voulaient pas le faire. Donc la population a brûlé des pneus et bloqué le passage aux soldats. Ils ont alors répliqué avec des tirs de grenades lacrymogène », a relaté un témoin.

Le calme serait revenu après un moment et chacun a repris ses activités.

JA

Lomechrono.com

4 COMMENTS

  1. les contrebandiers vont amener leurs enfants dans les maisons des gendarmes COMME-ÇA ils vont leurs données à manger là les contrebandiers vont laissée leurs travail

  2. que dieu bni la population et le gouvernement que la comprhension raigne au Togo vivre le goto et vivre la dmocratie au dieu bnis l’Afrique

LEAVE A REPLY