Kara: l’usine d’Awandjelo produira 250 000 tonnes supplémentaires de ciment par an

276

Le chef de l’Etat a inauguré une nouvelle usine de production de ciment à Kara, dans la localité périphérique d’Awandjelo à environs 420 km de la capitale Lomé. L’unité est une filiale de l’entreprise Cimtogo avec une capacité de production de 250 000 tonnes de ciment par an.

C’est le plus gros investissement allemand au Togo depuis la reprise de la coopération avec le Togo, un financement privé du groupe Heidelberg Cement. La cimenterie d’Awandjelo pourra désormais desservir la partie septentrionale du Togo et épargné le pays, des tracasseries liées à la distribution du ciment par des camions avec toutes les difficultés y afférentes.

C’est aussi l’occasion de pallier aux interminables pénuries selon le ministre de mines et de l’énergie dans son discours inaugural. Le Togo, jadis 4ème producteur de ciment dans la sous-région (derrière le Sénégal, le Nigéria et le Ghana), peut lorgner le niveau de premier producteur sous régional avec ses nouvelles capacités de 2 250 millions de tonnes par an.
Le développement du secteur industriel, devrait permettre de dépasser les 18% de PIB annuel qu’apporte ce secteur dans l’économie et créer des emplois. La cimenterie d’Awandjelo créera près de 500 emplois directs et indirects.

La région de la Kozah dispose d’une réserve de calcaire de bonne qualité d’environs 150 à 200 millions de tonnes. Il y en a également dans le Dankpen en dépit des réserves du Sud où des unités de productions sont déjà installées depuis des décennies. L’installation des unités de production dans le Nord, permet de réduire la disproportion des installations industrielles dans le pays, puisque, Lomé seule renferme un taux d’industrialisation de 80% par rapport à la couverture nationale.

A. Lemou

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here