Kara : 3 élèves arrêtés

3021

Ça chauffe actuellement dans la ville de Kara. Les élèves et les militaires se livrent à un véritable bras de fer. Les tirs des gaz lacrymogènes animent l’ambiance. Selon nos informations, les forces de l’ordre ont arrêté 3 élèves. Une situation qui ne laisse pas indifférent la Coordination des élèves et étudiants du Togo (CEET).

Dans un communiqué rendu, la CEET s’indigne et hausse le ton. Elle condamne vivement cette arrestation et le comportement barbare des forces de l’ordre. L’organisation de défense des droits des apprenants demande la libération immédiate et sans condition des 3 élèves arrêtés.

“La CEET condamne avec rigueur le comportement barbare et irresponsable des forces armées et demande la libération immédiate des camarades arrêtés”, peut-on lire dans le communiqué.

La CEET convie au passage les élèves à maintenir la pression si rien n’est fait d’ici la fin de la journée pour libérer les trois camarades.

Faut-il le rappeler, la ville de Kara est actuellement quadrillée par les bérets rouges.

Source : www.icilome.com

12 COMMENTS

  1. c’est ce k nous on mange au Togo, pourkw ses arrestations? depuis que les enseignants grèvent,il y a combien d’arrestation ? libérer les enfants.

  2. juska kan on vas continuer de nous torturer????ooo togo???poutan on di souvan nous sommes les relves de demain nou allons le relve de demain dan les prison????

  3. S’il ne trouve pas une porte de sortie et vite GB, a sera trs grave pour le prsi. En ralit le problme de l’cole ne date pas d’aujourd’hui, actuellement ils ont le dos au mur

  4. j’encourage les enseignants continuer leur grve jusqu’ satisfaction car les ressources du pays sont largement au del de ce qu’ils demandent.

  5. On voit clairement ici que le droit des enfants est bouffou par certains Zozo,certains chenapans comme le dirait mon Prof:Apdo-Amah.Librez les enfants.C’est un ordre

LEAVE A REPLY