Kako Nubukpo: 'Couper le cordon ombilical avec le Trésor français'

129

Kako Nubukpo reste engagé dans son combat pour l’abolition du franc CFA. Dans une tribune qu’il vient de publier, l’ancien ministre togolais de la prospective et de l’évaluation des politiques publiques persiste que le système monétaire de la zone franc est un frein au développement des pays qui en sont encore tributaires. Il appelle les dirigeants africains à prendre leur responsabilité suite aux récentes déclarations des dirigeants politiques et économiques français.

« C’est contre cette servitude volontaire que je m’élève pour l’avenir de nos pays et de nos enfants. Comment leur expliquer demain que nous avons laissé faire ? Que nous avons nourri les caisses du Trésor Public français ? Tandis que les réserves qu’il nous impose avec notre pleine allégeance pourraient être réinjectées dans nos économies pour construire des écoles, des dispensaires, pour électrifier les zones rurales, construire des infrastructures modernes, dignes du 21e siècle, permettre aux jeunes d’accéder au crédit bancaire et financer des activités génératrices de revenus », dresse l’économiste togolais, actuel Directeur de la Francophonie économique et numérique.

Le prof Nubukpo demande que le débat du Franc CFA soit posé et mener parce que la situation actuelle dominée par l’effondrement des cours des matières premières à l’international laisse planer le spectre d’une nouvelle dévaluation du franc CFA dans les semaines ou mois à venir.
Estimant que le combat contre le CFA est une cause noble, Kako Nubukpo se réjouit de la mobilisation qui prend de l’ampleur. Pour lui, le combat ne vise pas la déstabilisation des économies déjà fragiles des pays de la zone franc comme le supposent certaines personnes.

« Nous souhaitons que nos Etats puissent jouir pleinement de leur souveraineté dans un cadre économique rénové au service du plus grand nombre. La parité fixe avec l’euro prétendument gage de stabilité, la totale garantie de convertibilité du franc CFA en euro et la libre circulation des capitaux restent la voie royale de l’accumulation hors de nos frontières », écrit l’économiste.

Le prof Nubukpo décrit une situation anormale due au fait qu’il y a une manne dans les banques européennes qui échappe aux pays de la zone franc tandis que la majorité des populations de ces pays restent acculées dans des conditions de pauvreté.

Couper le Cordon ombilical avec le trésor français

Pour lui, les responsables politiques et économiques français ont mis les africains devant leurs responsabilités en indiquant dans des interviews que la France prendra simplement acte de la voie que les africains auront décidé de suivre en matière de gestion monétaire au sein de la zone Franc.

« S’il y a lieu de critiquer un manque d’élégance de la part d’un partenaire qui, par le passé, a fait preuve de beaucoup moins de pudeur à propos des affaires africaines, chiche, prenons nos responsabilités, faisons des propositions audacieuses mais responsables », lit-on dans sa tribune.

L’ancien ministre togolais préconise l’option d’un franc CFA moins rigide, rattaché à un panier de devises. Il appelle à négocier l’abandon du système du compte d’opérations afin de couper le cordon ombilical avec le Trésor français.

Kako Nubukpo ne souhaite pas non plus un simple changement de dénomination de la monnaie CFA mais voudrait qu’un vrai changement soit préparé.

« Le changement peut faire peur, peur parce qu’il y a l’inconnu. Ceci n’est pas nouveau, la question est existentialiste. En économie monétaire ce sentiment porte un nom : la peur du flottement. Mais pour y parer, il faut s’y préparer, débattre, envisager différents scenarii, agir et justement ne pas avoir peur, avoir confiance en nous», a-t-il dit précisant que l’abolition du franc CFA, vestige amovible de la colonisation, n’est pas une idée mais un programme.

L’économiste appelle les forces vives des pays de la zone franc à rejoindre le débat, les éclairer de leurs réflexions, de leurs talents.

« Il nous faut nous fixer un cap. Une autre Afrique est possible et ce n’est pas seulement une utopie. L’Histoire nous regarde », a-t-il conclu.

TogoBreakingNews.info

6 COMMENTS

  1. Je suis un maître Marabout Voyant medium Guérisseur.Je me nomme LE PUISSANT SORCIER AZE Hounvi mais tout le monde m’appelle Azé à cause de mon bon travail ; Les hommes qui deviennent fou amoureux de leur femmes du jour au lendemain…Je suis reconnu pour avoir apporter du changement dans la vie de milliers de gens déjà à travers le monde.Je combine les plus puissants sorts vaudou avec une utilisation EFFICACE mais SANS DANGER de la Magie Noire pour résoudre rapidement et durablement tous vos problèmes : amour, chance, travail,aide à l’entreprise,impuissance sexuelle, attraction de clientèle,arrêt de l’alcool et du tabac, fécondité, entente familiale, examens, permis de conduire, timidité, concours des administrations…Les formules magiques, la magie, les sortilèges les talismans mystiques, les poupées vaudou, les formules d’amour, les formules de l’argent, sortilèges d’amour, les livres magiques, la protection:
    1- Contre la sorcellerie
    2- Contre la malchance
    3- Portefeuille magique
    4- Pour se faire aimer
    5- Contre divorce
    6- Provocation de divorce
    7- Retour de l’amour conjugal
    8- Gain Facile
    9- Contre poison
    10- Impuissance total
    11- Contre affectations non désirées
    12- Pour occuper une place en société
    13- Développement de sexe
    14- Ménopause Précoce
    15- Epilepsie
    16- Drépanocytose
    17- Discussion de femme, de l’homme
    18- Discussion du terrain
    19- Battement de coeur
    20- Ulcères
    21- Pour rendre moins difficile une situation
    22- Protection contre ennemis
    23- Contre la faiblesse d’une grossesse
    24- Contre tétanos
    25- La stérilité féminine et masculin
    26- Aide mémoire
    27- Savons de chance pour allez a l’examen
    28- Azoospermies
    29- Contre les envoûtements
    30- Protection retour à l’envoyeur
    31- Règle douloureuses
    32- Hypotension
    33- Hypertension
    34- Contre tension
    35- Dépression mental
    36- Contre attaques
    37- Ce-dèmes
    38- Pour provoquer la menstrues
    39- Pour régulariser les règles
    40- Pour sauver une personne
    41- Pour éviter de faire des enfants mort
    42- Pour attirer la clientèle
    43- Pour engrosser facilement
    44- Pour empêcher une femme de sortir
    45- Pour être sorcier
    46- Pour soigné la folie
    47- Recette pour faire un garçon
    48- Contre gaspillage
    49- Contre le divorce
    50- Pour reprendre sa femme ou son mari
    51- Pour être patron au travail
    52- Pour avoir beaucoup de travail
    53- Pour bien garder son entreprise
    Quelle que soit la nature de votre problème et de vos souhaits, n’hésitez pas à en parler et à vous vous renseigner gratuitement sur les modalités pratiques relatives à nos services. Pour cela, il vous suffit d’exposer brièvement votre situation par téléphone eou sur mon whatsapp.Pour toutes offres spéciales, tous renseignements.
    Adresse Email : [email protected]
    TEL: +22966547777/Whatsapp : +22966547777

  2. Nice post. I was checking continuously this weblog and I’m inspired!

    Extremely useful information particularly the last section :
    ) I take care of such information much. I was looking for this certain information for a very long time.
    Thanks and best of luck.

  3. My programmer is trying to persuade me to move to .net
    from PHP. I have always disliked the idea because of the costs.
    But he’s tryiong none the less. I’ve been using WordPress on a number of websites for about a year and am anxious about
    switching to another platform. I have heard fantastic things about blogengine.net.
    Is there a way I can transfer all my wordpress posts into it?
    Any kind of help would be really appreciated!

  4. Aw, this was a very nice post. In thought I wish to put in writing like this additionally – taking time and precise effort to make an excellent article… but what can I say… I procrastinate alot and under no circumstances seem to get something done.

LEAVE A REPLY