HCRRUN: Les 3 Commissaires à l’écoute sur ici Lomé

59

L’émission Leader à l’écoute sur icilome.com reçoit les trois commissaires du Haut-Commissariat pour la Réconciliation et le Renforcement de l’Unité Nationale (HCCRUN), dont la présidente est Mme Awa Nana Daboya, le 1er rapporteur est Mr Evalo Wiyao et le 2e rapporteur Mme Claudine Ahianyo. Selon les derniers recoupements, toute l’équipe serait sous la sellette, dans le cadre d’une tournée d’informations et d’échanges avec les victimes et les populations dans tout le pays. Une tournée que le HCRRUN organise dans le cadre de la mise en œuvre de ces réparations et qui seront suivies par l’étape ultime des indemnisations proprement dites sur 3 pôles : Kara, Atakpamé et Lomé.

Selon Awa Nana, ‘’le HCRRUN, au lendemain de sa prise de fonction, est allé vers les populations pour s’entendre recommander de s’atteler aux cas urgents, œuvrer à apaiser les cœurs et panser les plaies des victimes en état de vulnérabilité’’. A cet égard, le Modérateur de l’émission Leader à l’écoute, Mr Albert Kate a demandé aux commissaires : ‘’maintenant que le 3e pilier de la justice transitionnelle, le volet des réparations, a pris le dessus dans l’agenda du HCRRUN sur recommandation des populations ; Est-ce que les togolais ont vraiment compris comment et pourquoi cette priorité ?’’.
Lors du discours de lancement de son programme en Mars dernier, Mme Awa Nana avait déclaré que le HCRRUN entend privilégier la démarche ‘’inclusive et participative’’ afin que les victimes perçoivent à travers les réparations, l’expression et la volonté de tous les togolais de les aider à sortir des douleurs et les encourager à construire le futur. Dans ce contexte, le modérateur Albert Kate s’est référé à une précieuse recommandation de l’Accord Politique Global (APG) qui demandait de : ‘’créer les conditions d’une implication plus forte de la diaspora togolaise à l’œuvre de la construction nationale’’. Il a par la suite voulu savoir ‘’que fera le HCRRUN de la recommandation de l’APG pour arriver à une implication forte de la diaspora ? ‘’ est ce que le HCRRUN a réceptionné des propositions de réformes, formulées par des associations de la Diaspora, ajout a-t-il. Pour les élections locales en perspective, le modérateur a exprimé ce qui suit : ‘’ beaucoup réclament une région ou une circonscription, pour la diaspora, à la suite des prochaines élections locales, que fera le HCRRUN d’une telle proposition ?’’. Selon un jeune togolais de la diaspora aux USA, « les leaders togolais parlent d’inclusion mais ils ne mêlent pas la diaspora à ce qu’ils font comme si nous ne comptons pas dans les 6 millions d’habitants ».

Le but de l’émission Leader à l’écoute consiste à transmettre directement les préoccupations et doléances du peuple togolais et de sa diaspora de plus de 2 millions d’habitants aux leaders. Cet exercice privilégie le dialogue et mérite la responsabilité des leaders à répondre aux participants afin que nous puissions mitiger les sempiternels maux qui minent notre société et non escamoter les sujets brulants. Plusieurs analystes pensent que les togolais auraient beaucoup plus à y gagner si le HCRRUN réussissait sa mission.

Source : www.icilome.com