Guy Madjé Lorenzo : « Mon président ne parle pas beaucoup »

0

Le ministre togolais en charge de la Communication, Guy Madjé Lorenzo était amené à répondre à un certain nombre de questions sur la situation togolaise marquée par une crise politique depuis plus de deux mois, sur France24 mardi. Un exercice pas facile pour ce membre du gouvernement togolais.

Pour Guy Madjé Lorenzo, Faure Gnassingbé n’était pas à Dakar parce que son agenda ne le lui a pas permis. « Je pense que son agenda ne le lui a pas permis, sinon, il serait allé. Les problèmes de sécurité et de paix lui tiennent particulièrement à cœur, c’est son cheval de bataille. Il fallait aussi préparer la venue de la délégation ghanéenne. C’est ce qui est important à l’étape où nous sommes », a-t-il indiqué.

Le ministre précise que le chef de l’Etat ne craint pas de sortir du pays. « La dernière fois, il avait fait un voyage dans le cadre de la CEDEAO. Sur les réseaux sociaux, on avait dit qu’il a fui », a-t-il ajouté.

Depuis le déclenchement de la crise politique au Togo en août dernier, Faure Gnassingbé s’est muré dans un silence sépulcral. Ce qui enlise davantage cette crise, avec les manifestations de rue qui ont déjà fait plusieurs morts, des blessés et des réfugiés.

Guy Madjé Lorenzo confirme que le chef de l’Etat togolais ne parle pas. Il préfère plutôt agir, selon le ministre. « Mon président ne parle pas beaucoup et il préfère des actes à la parole. Mais bientôt, il va s’exprimer », a-t-il défendu.

Sur les accusations de Faure Gnassingbé contre les leaders de la coalition d’être responsables des violences perpétrées sur des populations lors des manifestations publiques pacifiques, M. Lorenzo estime que c’est parce que ces leaders politiques ne condamnent pas les exactions.

Nathaniel Olympio, un des leaders de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition est attendu ce soir au journal de l’Afrique sur France24 à 20h45.

I.K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here