Gilchist Olympio s’adresse à la classe politique togolaise

167

Le président national de l’Union de forces de changement (UFC), Gilchrist Olympio, a présenté ses vœux aux Togolais via un message. Il parle de dialogue, de consensus et de l’alternance politique.

Le vieil homme, tout comme les autres présidents de partis politiques avant lui, a présenté ses souhaits les meilleurs à ses compatriotes pour la nouvelle année.

« Je demande aux uns et autres de privilégier le consensus sur l’intérêt général, qui ne saurait avoir des différences de nature d’une sensibilité politique à l’autre », recommande-t-il aux responsables de la classe politique.

Gilchrist Olympio souhaite que la classe politique œuvre ensemble pour l’alternance dans un esprit de dialogue. « C’est à ce dialogue qui n’exclura aucune sensibilité, qui rassurera les uns et les autres, qui définira les avantages qu’il y a pour les uns et les autres à œuvrer pour l’alternance au Togo que j’appelle la classe politique togolaise », écrit-il.

« Il y va de la crédibilité de la classe politique togolaise. Il y va de sa foi dans l’histoire. Il y va de ses engagements vis-à-vis de la communauté internationale. Telles sont à l’aube de l’année 2017 les aspirations qui devraient nourrir l’espoir des Togolais, celui de voir leur classe politique se montrer digne de leur confiance et apte à relever ensemble le défi de l’alternance », ajoute le président national de l’UFC.

A.H.

icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here