Gilbert Bawara accuse l’opposition togolaise de traîner l’ouverture du dialogue

0

Gilbert Bawara accuse l’opposition togolaise de traîner l’ouverture du dialogueDepuis que le gouvernement togolais a annoncé être disposé à ouvrir un dialogue avec les partis politiques de l’opposition, force est de constater que les choses trainent en ce qui concerne l’ouverture de ces discussions. Sur les ondes de RFI ce lundi, le ministre de la Fonction Publique, Gilbert Bawara, a accusé l’opposition de faire traîner le dialogue.

Gilbert Bawara estime que c’est la coalition de l’opposition qui retarde la mise en branle des discussions, en posant des préalables. « Aujourd’hui, si les choses traînent, c’est parce qu’il n’y a pas suffisamment d’échos témoignant de la même disponibilité et du même engagement du côté d’une certaine frange de l’opposition », a-t-il dit.

Selon M. Bawara, le gouvernement a déjà initié le dialogue, donc c’est au camp adverse de saisir l’opportunité offerte par le gouvernement pour rendre effective la chose, car un dialogue ne se prépare pas de façon unilatérale.

« Le gouvernement a pris l’initiative de promouvoir et d’assurer ce dialogue, encore qu’il revient maintenant à chacune des parties prenantes, aux différents protagonistes de travailler avec le gouvernement. Dès l’annonce de ce dialogue, les choses étaient déjà en marche. Mais il y a un certain nombre de comportements, de propos qui pourraient être assimilés à des préalables », a indiqué le ministre.

Comme préalables, l’opposition demande la libération des personnes détenues depuis le 19 août et même celles arrêtées dans l’affaire des incendies criminels des marchés.

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here