GFI Maroc va upgrader l’informatique des filiales de Maroc Télécom au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Niger et au Mali

197

Pour 2017, le groupe Maroc Telecom souhaite un meilleur rendement de ses filiales d’Afrique subsaharienne. Pour atteindre cet objectif, le groupe télécoms a confié à GFI Maroc, société spécialisée dans les solutions informatiques intégrées et logiciels, un contrat de fourniture de progiciels de gestion intégrée (ERP) pour Moov Bénin, Moov Côte d’Ivoire, Moov Niger et Sotelma (Mali).

D’après le journal marocain l’Economiste qui révèle l’information, le marché décroché par GFI Maroc avoisine les 20 millions de dirham (1 976 000 dollars). Soufiane Idrissi Kaitouni, directeur Business Development chez GFI Maroc, ajoute qu’un 5ème contrat, cette fois pour Moov Togo, est en préparation.

Avec ces progiciels de gestion intégrée, les filiales de Maroc Telecom pourront effectuer « une gestion globale, cohérente et simplifiée de leur activité ». Au niveau de la comptabilité, le système permettra la création des écritures comptables en temps réel, en automatique et de supprimer les saisies redondantes. Au niveau administratif, le système permettra un contrôle automatique de la plupart des fonctions telles que la gestion des commandes, des stocks, de la paie, etc. Ces progiciels seront des outils de productivité qui permettront aux différents départements (RH, finance, commercial, etc) de chaque filiale de Maroc Telecom de partager une information plus fiable pour la santé opérationnelle de l’entreprise.

GFI Maroc a confié l’exécution des contrats de conception, d’implémentation et de maintenance de ces progiciels de gestion intégrée à GFI Côte d’Ivoire. Soufiane Idrissi Kaitouni est serein quant à la capacité de la filiale ivoirienne à conduire ces chantiers avec succès. Il a déclaré à cet effet : « Nous avons procédé à de nouveaux recrutements pour renforcer notre présence au niveau local, avec l’objectif d’optimiser au maximum notre time-to-market».

Muriel Edjo

Agence Ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here