Fusillade de Cabinda: Kodjovi Obilale gagne un premier procès

1680

Alors que la délégation togolaise se rendait en Angola pour prendre part à la CAN 2010, ses bus ont été attaqués par les rebelles du Front de libération de l’enclave de Cabinda (FLEC).

Le bilan est lourd: deux décès et plusieurs blessés. Kodjovi Obilale, un rescapé de cet attentat, a gagné un premier procès dans cette affaire.

Selon la télévision française France 24, un Français considéré comme un chef des rebelles cabindais a été condamné à cinq ans de prison en plus d’une amende de 450 000 euros à payer à l’ancien gardien des Eperviers.

Cette décision a été rendue par le Tribunal de grande instance de Paris. Kodjovi Obilalé promu à une belle carrière a été grièvement blessé au cours de cette fusillade. Et en est sorti handicapé à vie.

A.H.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here