Football : Adébayor amoureux fou de Claude Le Roy…

222
Longtemps présenté comme le « bad boy » du football togolais, le capitaine des Eperviers Emmanuel Shéyi Adébayor montre des signes d’apaisement. Dans une interview accordée à Jeune Afrique, l’attaquant de Crystal Palace explique les raisons de cette sérénité retrouvée. Claude Le Roy, voilà la raison qui redonne le goût de la sélection au capitaine des Eperviers.

« Il s’est passé quelque chose de très important au mois d’avril, avec l’arrivée de Claude Le Roy. Très vite, il est venu me voir à Londres. Nous avons déjeuné ensemble, on s’est vite compris. Je n’ai jamais eu les idées aussi claires par rapport à la sélection. Il compte sur moi. Je suis très attaché à mon pays et à la sélection nationale, et je veux les servir », a-t-il laissé entendre et de louer « la discipline », « la rigueur » et le professionnalisme du coach de nationalité française.

« Les horaires sont respectés. Nous nous entraînons dans de bonnes conditions. Il y a une salle de l’hôtel réservée aux soins, ce qui n’était pas le cas avant. Il y a un ostéopathe avec nous. Claude Le Roy a l’expérience du football et de l’Afrique. Il parle avec le président de la République, avec le président de la Fédération, et les choses sont réglées dès le début », se satisfait-il.

Il explique ses multiples décisions de ne pas répondre aux convocations par l’amateurisme observé dans l’organisation. « Si j’ai pris du recul, c’est parce que trop de choses ne fonctionnaient pas. J’ai parfois dit que je ne reviendrais plus, car j’en avais marre de la désorganisation. Et moi, j’en avais assez de m’occuper des problèmes de primes non payées, des soucis de transport, etc… Je suis un footballeur, et ma priorité, c’est le terrain », a-t-il enfoncé.

A 32 ans, Adébayor estime pouvoir encore joué au haut niveau pour quelques belles années.

Des envies d’ailleurs, Adébayor en a mais espère jouer encore une année en Premiere Ligue avant d’aller monnayer son talent sous d’autres cieux. « J’ai demandé à mon agent d’attendre le lendemain du match au Liberia pour parler du mercato. Mais j’ai envie de faire une saison supplémentaire en Angleterre, où je joue depuis dix ans (hormis un prêt de six mois au Real Madrid en 2011, NDLR). Et ensuite, d’aller voir ailleurs, de découvrir un autre championnat », laisse-t-il entendre.

A.Y.

Afreepress

Togosite.com

LEAVE A REPLY