Fin du sommet de Lomé : La charte de Lomé est adoptée et signée

424

 

Après le huis clos, les Chefs d’Etats et de gouvernements ont validé la Charte de Lomé.

16 ans après l’événement historique qui accoucha de l’Organisation de l’Unité Africaine à Lomé, cette toujours cette la capitale togolaise qui a vu naître la Charte de l’Union Africaine sur la sûreté et la sécurité maritimes et le développement en Afrique.

Dans sa déclaration d’adoption, le président en exercice de l’Union Africaine, Idriss Déby Itno a convié ses paires à faire de l’entrée en vigueur de la Charte de Lomé, une priorité dans leurs politiques.

“Je me félicite de l’option courageuse que nous avons choisie pour avancer en adoptant la Charte avec la possibilité de l’enrichir, de la consolider ultérieurement par des annexes ou protocoles additionnels en vue d’y inclure les aspects peu ou pas couverts”, a déclaré le président tchadien.

Après remerciements réitérés à tous les acteurs ayant contribué au succès de ce sommet extraordinaire de l’Union Africaine, Idriss Déby a souhaité à tous un bon retour à la demeure et déclarée close la conférence extraordinaire de l’Union africaine sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique.

A.L

 

icilome.com