Fin du procès de la honte : 7 étudiants libérés, le procès de Satchivi et son camarade renvoyé au 26 juin 19 juin 2017

2029

Fin du procès de la honte : 7 étudiants libérés, le procès de Satchivi et son camarade renvoyé au 26 juin                                                                             19 juin 2017
Une vue de la salle d’audience

Par K. Monzonla, togo-online.co.uk
Ce lundi, les étudiants emprisonnés suite aux manifestations pacifiques estudiantines organisées par la Ligue Togolaise du Droit des Étudiants (LTDE), ont comparu devant le tribunal de Lomé. Accusés sur la base d’un dossier vide truffé de mensonges notamment incendie d’un véhicule de gendarmerie et d’un autre véhicule privé de marque toyota, les étudiants ont bénéficié de la défense d’un collège d’avocats dont Maître Paul Dodji Apévon et Raphaël Kpandé Adjaré qui à travers leurs brillants exposés, ont démonté le complot et le torchon de mensonge.

Au finish, la juge a prononcé la non culpabilité de sept étudiants détenus à savoir ADONKO KOKOU, TETE KODJO JANO, GNAGNAM KPANTÉ, EDZONAWO KOKOU ELOM, BABASSA ALOU RODRIGUE, CADIRY EDOH JOEL et FADZIKO KOSSI, et ordonné leur relaxation dans l’immédiat.

Satchivi Foly et son camarade quand à eux n’ont pas comparu ce lundi. Leur dossier est renvoyé au 26 juin prochain.

L’état de santé de Satchivi Foly est dégradant. Il fut conduit hier au CHU-SO pour y prendre des soins. Les coups que lui ont assaini ces militaires déguisés en gendarmes et policiers provoquent des douleurs qui l’affaiblissent.

Fin du procès de la honte : 7 étudiants libérés, le procès de Satchivi et son camarade renvoyé au 26 juin                                                                             19 juin 2017
Vue des accusés et leurs avocats

Comme d’habitude, les forces dit de l’ordre ont fait usage de violence et de gaz lacrymogène pour disperser les étudiants qui ont effectué nombreux le déplacement du tribunal de Lomé. Deux autres étudiants dont nous ignorons l’identité ont été encore arrêtés sur place ce Lundi.

Fin du procès de la honte : 7 étudiants libérés, le procès de Satchivi et son camarade renvoyé au 26 juin                                                                             19 juin 2017
Les étudiants dehors avant leur dispersion à coups de gaz lacrymogènes

Togo-Online.co.uk

10 COMMENTS

  1. Tout finira un seul jour. Moi je ne comprend absolument rien. Quelqu’un revendique ses droits, on le maltraite et on le juge en plus. Vraiment c’est le comble. Un jour viendra…..

  2. Nous saluons l’action conjuguée du collège des avocats qui on pris le dessus sur les forces du mal Nous leur demandons de continuer avec ardeur libérer aussi Le président de la LTDE dans un bref délai

  3. Bientot les elrctions vous allez voir les etudiant fair campagne pour leur ennemi et apres se plaindre encore.decidons maintenant pour pousser ds l’abime les potantats de ce pays.vous avez abandonner guillaume soro a Kara,qui est devenu z.si vs abandonnez satchivi.cest fini pour etudian togolais,vous devenez mouton a l’abattoire.

  4. faure et a bande d’incapable vous faite la honte du monde !!! c’est absurde de voir des imbeciles de juges qui sont honts par simple cupidit!! on a honte de notre pays dirig par ces malsains moraux.

  5. jusqu’à quand l’arrestation de gauche à droite des gens qui réclame leurs droit ? nous somme tt des togolais que sa soit force de l’ordre ou sécurité essayer de faire preuve de nationalisme si non vous risqué de voir le pire de 5octobre.carton rouge ministre de la sécurité et de l’enseignement supérieur

LEAVE A REPLY