Félix Abalo Kadanga, le bras armé de Faure Gnassingbé 9 novembre 2017

108

Félix Abalo Kadanga, le bras armé de Faure Gnassingbé                                                                             9 novembre 2017
Félix Kadanga

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Bien que ridiculisé sur plusieurs sites de l’opposition pour avoir écrit “paix” avec un “y” au cours d’une rencontre avec des officiers le 30 octobre, le général Félix Abalo Kadanga n’en demeure pas moins la figure militaire la plus influente du régime de Faure Gnassingbé.

Chef d’état-major des Forces armées togolaises (FAT) depuis 2013, cet officier kabyé de Tchitchao près de Kara, fief natal des Gnassingbé dans le nord du pays, a renouvelé la confiance de l’armée au chef de l’Etat à l’issue du congrès de l’Union pour la République (UNIR), le parti au pouvoir.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Cette réunion s’est tenue les 29 et 30 octobre à Tsévié, à 35 km au nord de Lomé. Beau-frère de Faure Gnassingbé – il a épousé Babanam Gnassingbé – Félix Abalo Kadanga a dirigé tous les corps stratégiques des FAT. Après huit ans passés à la tête de la Force d’intervention rapide (FIR), il a commandé l’armée de terre entre 2012 et 2013.

Associé à de nombreuses dérives du régime par des ONG togolaises et la Commission des droits de l’homme des Nations unies, Kadanga a conduit en 2009 l’attaque du domicile de Kpatcha Gnassingbé. Ce demi-frère du chef de l’Etat et ex-ministre de la défense avait été accusé de fomenter un coup d’Etat. Il croupit toujours en prison.

Source : Lettre du continent N°764 du 8 novembre 2017

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here