Fabre veut ‘dicter le tempo du dialogue’

165

Jean-Pierre Fabre, le chef de l’ANC, est d’accord pour un dialogue avec le pouvoir, mais à ses conditions.

Il souhaite que les discussions se déroulent directement avec le chef de l’Etat, il veut ensuite disposer d’un cadrage précis et des modalité des discussions ; enfin il exige au préalable ‘la levée de l’état de siège dans certaines villes et la libération de certains détenus’.

‘Contrairement à ce que le pouvoir pense, c’est à nous de dicter le tempo du dialogue. C’est-à-dire, la manière dont les choses doivent se dérouler’, a expliqué l’opposant.

Il y a quelques jours, le même Jean-Pierre Fabre avait conditionné sa participation à un dialogue au départ du pouvoir de Faure Gnassingbé.

Dans ce genre de discussions et surtout avant leur ouverture, les surenchères sont la règle.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here