Fabre ne positive toujours pas

209

Pour le leader de l’ANC (opposition), Jean-Pierre Fabre, l’année 2017 se présente mal. Rien ne va au Togo. Il a dressé mardi la longue liste des griefs à l’égard du chef de l’Etat et du gouvernement.

Concernant la décentralisation, il y a selon lui une absence de consensus et une volonté du pouvoir ‘de passer en force’.

S’agissant de la création d’une commission de réflexion chargée des réformes institutionnelles et constitutionnelles, le point de vue de M. Fabre n’est guère différent. ‘Le pouvoir tente d’enterrer l’Accord politique global’ explique-t-il et d’ajouter que le président n’a pas les prérogatives pour mettre sur pied une telle commission.

Le patron de l’ANC s’est également exprimé sur la création récente d’un groupement de 6 formations de l’opposition. Il salue l’initiative, mais souhaite cependant obtenir des clarifications.

Ce groupement a pour objectif de faire pression pour parvenir à des réformes de fond.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here