Explosion récurrente des stations-services au Ghana: les propositions du MMLK pour éviter ce drame au Togo

77
Photo à titre illustratif

Les incendies et les explosions meurtrières sont, depuis quelques moments, récurrents dans les stations-services au Ghana. Le dernier en date s’est produit ce weekend. Bilan: 4 morts et 150 blessés. Le Togo n’est pas à l’abri de ce genre de drame. Et la situation inquiète le Mouvement Martin Luther King (MMLK). Surtout qu’au Togo on retrouve des stations-services juxtaposés, proches des écoles, des centres de santé voire contiguës aux centres commerciaux et des maisons d’habitations. Le mouvement du Pasteur Edoh Komi tire la sonnette d’alarme et propose que les stations-services soient raisonnablement distantes (de 500m à 1km) entre elles d’abord puis des milieux de vie et d’activités. Le MMLK exhorte le gouvernement togolais à veiller à l’application stricte et rigoureuse des mesures conventionnelles pour toute fin utile. Bonne Lecture!

Incendies et explosions meurtrières récurrentes dans les stations-services au Ghana : le mouvement martin Luther King appelle le gouvernement togolais à veiller au respect des conditions d’installation des stations pétrolières conformément aux normes conventionnelles

C’est avec vives inquiétudes et tristesse que le MMLK constate de manière fréquente des incendies et des explosions dans les stations-services dans les villes du Ghana avec des cortèges de morts, des milliers de blessés et des dégâts matériels indescriptibles.

Généralement dus à des incendies provoqués ou des fuites des réserves de stocks des produits pétroliers (essence et gaz), ces genres de drame affectent et nuisent davantage aux riverains tant les habitants de proximité que des passagers. Ce qui révèle que la proximité des stations-services par rapport aux milieux de vie et d’activité, est un facteur dangereux qu’il faut impérativement réviser pour éviter des morts d’hommes en cas d’incendies ou d’explosion.

Or, au Togo, on retrouve des stations-services juxtaposés, proches des écoles, des centres de santé voire contiguës aux centres commerciaux et des maisons d’habitations. Dans des cas d’espèces, le risque est d’autant plus grand en dégâts humains et matériels.

Eu égard à ce qui précède, il y a lieu de prévenir que de guérir. Par conséquent, le MMLK estime que les stations-services soient raisonnablement distantes (de 500m à 1km) entre elles d’abord puis des milieux de vie et d’activités.

Le MMLK exhorte le gouvernement à veiller à l’application stricte et rigoureuse des mesures conventionnelles pour toute fin utile. Le MMLK présente ses condoléances aux familles endeuillées et souhaite un prompte rétablissement aux blessés.

Lomé, le 11 octobre 2017

Le Président,

Pasteur EDOH Komi

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here