Exclusion de Nii Mantchè : Le préfet des Lacs interpelle Folly Bébé XV

102

Depuis juin 2016, Nii Mantchè, ” le grand prêtre de la forêt sacrée” est devenu persona non grata au sein du collège des chefs et prêtres traditionnels de Glidji. Cette exclusion est le fruit d’une rencontre entre Payadowa Boukpessi et un collège de chefs traditionnels.

Un an après cette exclusion qui a fait mouche au sein de l’opinion et créé des dissensions entre les prêtres, le Préfet des Lacs Daté Benissan-Tetevi, dans un courrier en date du 7 juin, demande au chef traditionnel de la ville d’Aného, Sa Majesté Guin Fiogan Folly Bébé XV, de trouver une solution à l’amiable.

« Je souhaite que toutes les cérémonies se fassent sans exclusion aucune et que toutes les parties se retrouvent pour créer un climat de paix et de confiance pouvant permettre la stabilité et la pérennité de notre patrimoine », a-t-il écrit dans le courrier.

Le courrier précise également que la décision finale de réintégrer Nii Mantchè dans la classe des prêtres revient au roi d’Aného.

Dans moins de trois mois, les fils et filles d’Aného se retrouveront à Glidji Kpodji pour la prise de la pierre sacrée. Ce courrier intervient dans une période de vives tensions entre Nii Mantchè et les autres prêtres.

Tout compte fait, ces prêtres devront éviter le scandale de l’année dernière.

M E

Lomechrono.com

LEAVE A REPLY