Eradication totale

170

Le trafic d’essence importée des pays voisins a pris une telle ampleur que le ministère de la Sécurité a du rappeler qu’il constituait une menace pour la sécurité nationale et un danger pour la population.

L’entreposage d’essence frelatée est à l’origine de nombreux incendies et les courses poursuite entre la police et les trafiquants se terminent parfois en drame.

Enfin, la vente illégale d’essence représente un préjudice considérable poyr le Trésor public et pour les compagnies de distribution.

Le ministre de la Sécurité, Yark Damehame a mis en garde les délinquants et prévenu que ses services étaient résolus à éradiquer le fléau.

Moins chère qu’en station service, l’essence de contrebande n’offre aucune garantie de qualité à l’automobiliste. Le ‘boudé’, terme utilisé au Togo pour désigner ce carburant illégal, est souvent le fruit de mélanges hasardeux.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here