Energies renouvelables au Togo : Des chiffres qui appellent à l’action

233
75% de la population togolaise sont sensibles à l’impact des énergies renouvelables sur l’épanouissement social et le développement économique. 100% des Togolais utilisent les énergies renouvelables pour un motif économique et 0% pour un motif écologique. Seulement 3% des entreprises utilisent les énergies renouvelables à des fins écologiques, les 97% les utilisent pour préserver leurs chiffres d’affaires.

 

Autrement dit, le premier motif d’investissement d’un ménage dans une installation de solution d’énergies renouvelables, c’est de réduire sa facture d’électricité et les décideurs des entreprises ne sont pas encore sensibles au discours écologique.

 

Tels sont les résultats d’une enquête réalisée par l’Observatoire ouest africain des énergies renouvelables (OOAER) au Togo auprès de 2.000 personnes dont 400 entreprises et 1.600 ménages. Les résultats de cette enquête sont contenus dans un livre blanc édité en juin 2016 et intitulé « 7 indicateurs clés du secteur des énergies renouvelables au Togo ».

 

Interrogé par l’Agence de presse Afreepress, Tino Dossey Agbodjinou, membre de l’équipe OOAER a indiqué que les 7 indicateurs clés du secteur des énergies renouvelables au Togo sont le résultat de trois (3) mois de travail de terrain qui ont permis de collecter des données très significatives sur le comportement des consommateurs togolais.

 

« Ce livre blanc porte à l’endroit de la population un simple message, celui que nous venons de l’environnement et nous nous devons de le respecter scrupuleusement. C’est pour faire changer les mentalités sur la protection de l’environnement et permettre aux décideurs de sociétés de service de repenser leur approche de la relation client », a-t-il ajouté.

 

L’étude a été réalisée sur cinq (5) zones dont trois (3) dans la ville de Lomé et deux (2) à l’intérieur du pays, à savoir à Tsévié et Noèpé. Des 400 entreprises enquêtées, il y a 27% de sociétés et 73% d’établissements. Pour ce qui concerne les 1600 ménages,  35% sont des propriétaires et 65% des locataires avec à la clé 54% d’hommes et 46% de femmes.

 

Telli K.

 

Afreepress

Togosite.com