Dorothée Tabiou revient avec « Ma culture, Ma Richesse : Les Reines Mères »

56

Les reines-mères, ces dames incontournables dans la gestion de la vie des communautés. Comment sont-elles intronisées, que font-elles ? Comment arrivent-elles à concilier vie de reines et foyer surtout l’éducation des enfants ? Dorothée Tabiou alias Dolibé, dans un essai, fait découvrir ces dames et leur rôle aux côtés des rois, des conseils coutumiers, etc.

« Ma culture, Ma Richesse : Les Reines Mères », l’œuvre de 84 pages a été publiée aux éditions Awoudy. L’ouvrage parle de la situation de la préfecture d’Agou, son historique, les missions et les prérogatives d’une Reine Mère et son protocole. Le rôle du Parrain et de la Marraine dans la vie de la Reine Mère y est décrit, les étapes de son intronisation, sa consécration, etc.

« Au Togo, nous n’avons aucunement besoin de tenir des lampes en plein midi pour rechercher des femmes leaders dans nos cultures. Nous en disposons déjà. Il suffit de les valoriser, de leur donner la visibilité qui leur est due, pour qu’elles deviennent des modèles, des exemples pour les générations futures », a laissé entendre Dorothée Tabiou.

Journaliste –présentatrice depuis 1992, Dorothée Tabiou est également écrivaine. Elle a à son actif des œuvres comme La participation des femmes à l’Assemblée Nationale togolaise durant la mandature 2007-2012: la bravoure des femmes à l’hémicycle, La bru lors des obsèques en pays Bassar, Nana Benz un mythe trop discret, etc.

M E

Lomechrono.com