Donner aux jeunes les repères pour la construction d'une société pacifique

20

Wanep Togo et l’association Jeunesse Unie pour une Nouvelle Afrique (JUNA-TOGO) outillent des jeunes au principe et bien fondé des valeurs citoyennes de paix, de liberté, de solidarité, de dignité et de sécurité. Ils ont lancé lundi à Lomé dans les locaux de l’Institut Français, la première édition des rencontres éloquentes « Libres ensemble pour la paix-2017 ».

Le lancement a connu la présence de la directrice de l’Institut français, Edwige Sauzon-Bouit, du directeur de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et de la représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Kardiatha Lo N’diaye.

Ils sont un peu plus d’une vingtaine de jeunes à bénéficier du programme. Et il s’agit pour les initiateurs ainsi que leurs partenaires, d’emmener la jeunesse à combattre les préjugés et les intolérances pour un monde meilleur.

« L’éducation des jeunes à la citoyenneté peut être considérée comme un cadre privilégié d’initiation à des valeurs communes, un irremplaçable espace de débat pour combattre les préjugés et intolérances », a déclaré le président de la JUNA-TOGO, Frédéric Tsatsu.

De son côté, la présidente du conseil d’administration de WANEP-TOGO, Mensah-Pierruci Marceline estime que face aux nombreux conflits qui existent actuellement dans les communautés, il est urgent de redonner à la jeunesse les repères et les valeurs pouvant aider à la construction d’une société plus pacifique.

Plusieurs modules à savoir l’édification de la paix, les outils d’analyse du conflit, les principes de la non-violence, le dialogue dans la résolution des conflits entre autres seront au cœur des échanges.

La formation dure deux jours et les activités prendront fin ce mardi.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here