Dévoilement des fresques : La paix arpente les artères de Lomé

130

Les rideaux sont tombés sur la célébration des 57 ans de l’indépendance du Togo. Vendredi, le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a procédé au dévoilement des fresques. Une touche artistique et culturelle longue de plusieurs kilomètres qui couvre les murs de la capitale allant de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadema au Carrefour Amoutivé, en passant par la Colombe de la Paix.

Baptisé “chemin de la paix”, ces chefs d’œuvre réalisés par 10 artistes togolais de renom symbolisent les valeurs du pays, notamment “la paix et la tolérance”.

En témoigne les noms des œuvres « La paix t’accueille » ; « Bâtissons la cité » ; « Les faiseurs de paix sont braves » ; « La poignée de main pacifique » ; « L’union fait la force » ou encore les « Méandres de arts pour la paix ».

« Les mots PAIX et BRAVES sont mis en exergue. Symboliquement, la paix est dans une marmite. Elle mijote. Pour dire que la paix n’est ni une évidence, ni une facilité. Pour être pleine et entière, elle nécessite du temps, du courage et de la patience. Et il faut être brave pour agir dans le sens de la paix », a expliqué l’artiste-peintre Eric Wonanu, auteur de « Les faiseurs de paix sont braves ».

Guy Madjé Lorenzo, ministre de la Communication, de la culture, des Sports et de la formation civique, lui, souhaite « de faire de notre capitale un fleuron de la création artistique contemporaine ».

Aux artistes qui ont mis leur cœur et leur génie au service de la paix, Guy Madjé Lorenzo a rappelé que ce faisant, ils contribuaient au progrès social.

Source : www.icilome.com

LEAVE A REPLY