Deux malfrats décédés après avoir braqué la patrouille de la Police

162

 

Image illustrative

Ce n’est pas partout et tout le monde qu’on braque. Deux malfrats l’ont appris à leurs dépens la nuit du 12 au 13 septembre derniers à Lomé.

Il faut avoir du culot et les reins solides pour braquer une équipe de patrouille de la brigade d’intervention de la Police nationale. C’est ce que trois individus, sur une moto, ont tenté de faire la nuit-là.

A en croire les informations, ils ont pris l’équipe de la patrouille pour de simples passants. Pour eux, ce sont des proies faciles qu’il faut dépouiller à tout prix. Les malfrats ont intimé l’ordre à l’équipe de la patrouille de s’arrêter et de donner tous leurs biens. Au refus des policiers, ces bandits ont ouvert le feu.

La riposte de la patrouille a été immédiate. Un malfrat, celui qui a l’arme (selon les informations), a réussi à s’échapper. Les deux autres, armés de machettes, ont été descendus.

D’après les investigations menées par la Police, les malfrats en question sont des récidivistes bien connus. Le troisième bandit en cabale est actuellement recherché par la Police et la Gendarmerie.

I.K.

 

icilome.com