Dette publique : Les intérêts prévisionnels présagent des jours sombres

115

Ce n’est plus un secret pour personne. La dette publique du Togo augmente de façon exponentielle et commence déjà à crever les yeux. On craint des lendemains sombres pour le Togo.

L’information portée à la connaissance des Togolais par le président de « Veille Economique » fait froid dans le dos. « Je voudrais que nos compatriotes comprennent que les intérêts prévisionnels sur la dette publique de notre pays pour l’année 2017 sont de 56 353 337 000 FCFA », a indiqué Thomas Koumou.

Il a ajouté : “Ceci signifie concrètement que le coût additionnel de la dette publique du Togo, dans les conditions de parité monétaire fixe face aux devises dans lesquelles ces intérêts seront payés et face à la fixité des taux d’intérêts, est de 154,39 millions de FCFA par jour, 6 433 029 FCFA par heure, 107 217 FCFA par minute, 1 786 FCFA par seconde”.

Et d’insister : “Je rappelle que ce coût additionnel était d’environ 400 FCFA par seconde il y a un peu plus de deux ans”.

Malgré cette dette que cumule le pays, rien ne semble changer dans le quotidien des populations. Et le président de « Veille Economique » ne peut que demander aux Togolais de prier, puisque les dirigeants du pays ne semblent pas encore conscients de l’ampleur de la situation.

La prévarication des ressources du pays, les malversations dans les sociétés d’Etat continuent malheureusement. « J’invite mes compatriotes a prier pour que les heures sombres qui sont devant nous soient supportables », a conseillé M. Koumou.

I.K

icilome.com