Des universités sociales pour remobiliser les togolais

238

Créer un espace citoyen pour édifier les consciences citoyennes et permettre à la société civile de s’offrir une opinion, c’est le but d’une trentaine d’organisation de la société civile togolaise constituée en front. Ce collège d’OSC a annoncé jeudi l’organisation les 12 et 13 octobre prochains des Universités sociales du Togo.

Pour le collège,  il urge aujourd’hui pour la société civile de se mettre ensemble pour avancer, parce qu’une analyse de la situation du Togo montre qu’il y a énormément de défis.

À travers l’Universités sociales du Togo, ces organisations de la société civile entendent créer un espace commun pour tous sans clivages.

“Nous nageons dans une certaine insensibilité, nous nageons dans une certaine indifférence et il faut que les togolais se remobilisent. Il faut un éveil de conscience pour trouver des solutions aux problèmes”, a lancé le professeur David Dosseh du syndicat des praticiens hospitaliers du Togo, (SYNPHOT) membre du collège organisateur de l’université.

Pour cette première édition,  c’est autour du thème : “Justice et équité sociales, regards croisés des acteurs” que vont s’articuler les manifestations. 

Le front est constitué des organisations telles que l’ASPITO, l’ASVITTO, ATBEP, FTBC, LCT, Le Rameau de Jessé, le MMLK, le MMN, Nubueke, OADEL, SADD, Sursaut Patriotique, le Synphot, Togo Réveil, Veille Economique, etc.

Des organisations de l’intérieur du pays et également de la diaspora sont attendues.

TogoBreakingNews.info