Des journées “Togo sans informations” pour exiger la réouverture de LCF et City FM

90

Les membres de la société civile ne décolèrent pas suite à la fermeture de LCF et City Fm. Indignés au plus haut point, ils comptent mener des actions d’envergures pour pousser Pitang Tchalla jusqu’au bout (sic).

Pour ce faire, les moyens de pression ne manquent pas. A part les marches pacifiques qui se tiendront les 14, 15, 16 et les 21, 22 et 23 Fevrier prochains, les organisations de la société civile vont plus loin.

Elles demandent à tous les organes privés du pays d’observer dans les jours à venir “des journées Togo sans informations”. Ceci pour démontrer au monde entier que la liberté de presse est totalement en danger au Togo.

Faut-il le préciser, cette manifestation portera un sérieux coup au Togo qui se bat actuellement pour bénéficier du programme Compact du Millennium Challenge Corporation (MCC).

Source : www.icilome.com