Des incohérences dans le rapport de la gestion des fonds de la CAN 2013

162

Le ministère en charge des Sports s’est donné comme exercice ce matin, la publication du rapport de la gestion des fonds mobilisés autour des Eperviers pour la CAN 2013 en Afrique du Sud. C’est lors d’une conférence de presse qui se tient dans les locaux du ministère.

A en croire Nathalie Bitho, responsable du cabinet d’expertise qui a mené l’audit des fonds, il y a eu beaucoup de difficultés pour vérifier les pièces. « Ce qui ne nous a pas facilité la tâche », a-t-elle déclaré.

« Nous ne pouvons pas nous prononcer sur l’exactitude de la gestion de la CAN, car il y a beaucoup d’insuffisance », a ajouté Nathalie Bitho. Comprendre qui peut!

Déjà, la répartition des dépenses sans justifications et autres montre ce qui s’est réellement passé dans les différents Comités de gestion de ces fonds. Visiblement, on se dirige vers une situation où on dira aux Togolais que personne « n’a gardé un seul centime par-devers lui ».

Ainsi selon l’audit, l’entrée après mobilisation des fonds, s’élève à 2 257 416 370 FCFA. Les dépenses, à en croire l’audit, sont chiffrées à 2 886 385 107 FCFA. Curieux, il est signalé une perte de 628 968 737 FCFA.

Nous y reviendrons plus en détails.

I.K

icilome.com

LEAVE A REPLY