Des gaz périmés seraient utilisés contre les populations

648

Si depuis le 7 novembre, la manifestation de l’opposition n’est pas réprimée à Lomé, Bafilo et Sokodé vivent un drame sans précédent. Gaz, bâtons, balles réelles, tout est utilisé contre ces populations qui veulent manifester.

Et l’on apprend également que les gaz utilisés pour réprimer dateraient d’une époque. Si c’est le cas, Dr William Kouessan, a laissé entendre que ces personnes souffriront des effets néfastes.

« Évidemment s’il y a des gaz périmés qui sont utilisés aujourd’hui, nous pensons mettre sur pieds un système pour permettre de voir quels sont les effets de ces gaz sur les populations qui en ont suffisamment inhalé. Puisque si des personnes ont inhalé ces gaz, elles ont auront des conséquences par la suite », a-t-il expliqué.

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here