Des femmes des Plateaux outillées sur la réglementation minière du Togo

22

Le ministère des mines et de l’énergie à travers le Projet de Développement et de Gouvernance Minière (PDGM) au Togo, avec l’appui financier de la Banque Mondiale a organisé en début de semaine un atelier de vulgarisation des textes et de sensibilisation à l’intention des orpailleurs à Atakpamé (158 km de Lomé).

Une cinquantaine de personnes a pris part à rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la sous-activité « vulgarisation des textes législatifs et réglementaires des secteurs notamment les mines, l’environnement, l’aménagement du territoire et foncier ».

Le PDGM est financé à hauteur de 15 million de dollard US de la Banque Mondiale pour rationaliser les structures institutionnelles des organisations clés du secteur des industries extractives afin de renforcer leur efficience et leur redevabilité de manière à garantir une gestion efficace du secteur.

Marcel Sogle, le directeur général des mines et géologie a ajouté que la vision pour l’industrie minière du Togo préconise un secteur minier transparent et inclusif sur les plans environnemental et social qui procurent des bienfaits à la communauté.

« Force est de constater qu’en matière de protection sociale et environnementale, de respect de la loi minière et de la loi-cadre portant sur l’aménagement du territoire, certaines parties prenantes sont encore à la traine », a déploré M. Sogle.

Masséti Louka, coordonateur par intérim du PDGM a pour sa part expliqué que les femmes, du fait de leur statut de l’environnement socioculturel et des mécanismes de développement mis en place surtout celles des zones minières, rencontrent des difficultés qui non seulement limitent leurs activités, leur promotion et leur épanouissement mais aussi accentuent leur état de fragilité.

Les travaux ont permis aux participants de prendre connaissance des documents miniers, environnementaux et la loi-cadre de l’aménagement du territoire.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here